Décoder le surréalisme

Les surréalistes affectionnent différentes méthodes de travail, notamment autour de la transformation des mots, du langage codé.
J’ai décidé de m’intéresser à ces langages codés, en les adaptant à notre monde numérique et à ceux auxquels nous pouvons, consciemment ou inconsciemment, nous confronter tous les jours, comme le binaire, l’hexadécimal, etc. J’ai donc utilisé différents langages pour traduire une même citation d’André Breton, chacune de ces traductions rend le texte de plus en plus compréhensible par le lecteur : « Le silence restera la manifestation surréaliste la plus recommandable ».

L’édition se présente sous la forme d’un continuum pour mettre en valeur la progression qui s’effectue de page en page, mais aussi faciliter le décodage de la citation. En effet, celle-ci est aisément lisible en dernière page, invitant le lecteur à revenir sur ses pas et à comprendre les langages codés utilisés sur chaque double page. Les animations s’appuient sur un jeu de puzzle : la réalité augmentée vient révéler, partiellement puis entièrement le portrait d’André Breton. Ces extraits de portraits sont composés des éléments de la citation exposée sur la double page.